Villers les Guise : le temple


temple de Villers les Guise

Historique : Le temple construit en 1663 ne fut pas détruit au printemps 1665 comme le temple de Gercy, et et ne subit pas les interdictions de cultes comme à Fontaine, Landouzy, Lemé et à Leval car la terre de Villers appartenait aux gentilhommes protestants de l'Espinay.
Le sieur Jean du Vez récupéra les matériaux du temple de Gercy, dont la charpente en chêne. Ce lieu était bien situé car entre Leval et Gercy dont les temples avaient été alors détruits.
Le plan de ce temple révèle une longue pièce de 23 sur 13 m, percée de grandes fenêtres, et pouvait contenir 300 à 400 personnes et, les jours de célébration de la cène comme à Pâques, jusqu'à 1200 à 1500 personnes venues même de Cambrai ou Valenciennes. On peut nommer le pasteur Paul George en 1678 et Pierre Garde fut son prédécesseur selon le synode de Charenton en 1679.
Or le temple n'était séparé que de 35 mètres de l'Église du village et fut tout naturellement détruit à l'époque de la Révocation.

d'après Paul Beuzart : Le protestantisme en Thiérache (1931).


retour à la recherche des temples du XVIIe

Document et photo : aimablement trasmis par Etienne Taquet (ERF de Thiérache), tous droits réservés.